Jacques Mimran, en véritable entrepreneur, conçoit dès avant la seconde guerre mondiale, le projet de créer des minoteries en Afrique de l’Ouest. Ce projet se concrétise d’abord au début des années 1950, avec les Grands Moulins de Dakar. Puis, Jacques Mimran, à l’invitation de Félix Houphouët-Boigny, alors député de la Côte d’Ivoire et ministre de la République Française, se tourne vers Abidjan pour y créer un deuxième moulin.

Les travaux de construction du moulin commencent en 1958 et durent jusqu’en 1962. Les premières farines sortent effectivement du moulin en 1963. La production de farine des GMA augmente régulièrement au long des années 1960 à 1980, au rythme de la croissance de l’économie ivoirienne.

A partir des années 1990, conscients de leur rôle de leader de la filière blé en Côte d’Ivoire, les GMA s’impliquent de plus en plus dans les services à apporter aux boulangers, notamment en installant, dans leur enceinte, un centre de formation aux métiers de la boulangerie. A cette époque débute également le projet pilote des boulangeries Top Pain. Ces boulangeries qui bénéficient du soutien des GMA, constituent désormais des références qualité dans ce secteur d’activité.

En 1997, les GMA lancent de grands programmes d’investissement visant à moderniser l’outil de production et à augmenter sa capacité. Depuis 2008, les GMA disposent de deux chaines de production entièrement informatisées, d’une capacité totale excédant 1200 tonnes de blé par jour.

« Le futur ne s’achète pas, il se construit. »

SITE OFFICIEL DU GROUPE MIMRAN